Comparatiftarifbanque.com » Banque en ligne » Actualités bourse : pourquoi la livre turque s’écoule-t-elle ?

Actualités bourse : pourquoi la livre turque s’écoule-t-elle ?

Les mauvaises surprises économiques continuent de nous surprendre chaque période estivale : paiement irrégulier en Argentine en 2014, les doutes de voir sortir la Grèce de la zone euro en 2015, les élections sur le Brexit en 2016,… Cette fois c’est le tour de la crise monétaire en Turquie.

En effet, la monnaie turque a connu dernièrement une chute historique, la valeur de la livre turque a chuté à 40 %. Cette chute a été déclenchée à cause de la diplomatie agitée qui lie la Turquie et les Etats-Unis.

La dévalorisation de 40 % de livre turque face au dollar et à l’euro a bouleversé le financement des marchés turques, ce qui a influencé aussi d’autres devises pénalisées par la hausse des taux aux Etats-Unis.

Quelles sont les causes derrière cette chute ?

Donald Trump a déclaré l’existence d’une relation tendue entre la Turquie et les Etats-Unis qui est loin d’être apaisée. Cette situation a causé la dégradation de l’économie turque et en conséquence, chuter la livre turque. Voici les causes principales qui ont provoqué cette chute :

  • Le conflit syrien est en grande partie derrière ces relations tendues entre les deux pays.
  • L’affaire du pasteur américain Andrew Brenson emprisonné en Turquie pour des accusations d’espionnage et de terrorisme a dégradé les relations entre les deux nations.
  • Enfin, la capitale Ankara réclame la récupération de Fethullah Gulen, exilé en Amérique, et accusé par la Turquie dans les événements du coup d’Etat en 2016.

Comment expliquer cette chute ?

La Turquie est souffrante de plusieurs problèmes financiers, à compter :

  • Des entreprises noyées dans les dettes
  • Des banques en déficit
  • Les étrangers désireux de s’investir préfèrent éviter la destination turque à cause de la politique économique employée par le président Tayyip Erdogan
  • Un taux de chômage en hausse qui touche 17 % des Turcs.
  • Un pouvoir d’achat limité à cause de l’inflation qui ne cesse d’augmenter.

L’économie en Turquie repose en grande partie sur des produits exportés de l’extérieur. Néanmoins, cette guerre économique entre la Turquie et les Etats-Unis a poussé le président Donald Trump à appliquer des sanctions à l’encontre de la Turquie en augmentant les taxes douanières concernant les deux matières, l’acier et l’aluminium, qui remontent à présent jusqu’à 50 % et 20 %.

En conséquence, la capitale turque a annoncé des nouvelles mesures qui ont réussi à limiter les dégâts, mais sans aboutir à une solution finale.

Il est peu probable d’imaginer la Turquie demander de l’aide de l’FMI (Fonds Monétaire International). En revanche, il est possible de voir l’arrivée d’une aide extérieure pour sauver l’économie turque.