Souscrire un crédit immobilier auprès d’une banque est souvent conditionné. Celle-ci vous exigera de prendre un contrat d’assurance pour votre crédit immobilier, afin de bénéficier de cette emprunt financier.

Vous pourrez choisir l’offre d’assurance que vous propose votre banque ou passer par les nombreuses enseignes spécialisées, physiques ou virtuelles, qui vous proposeront divers contrats d’assurance, avec des garanties variables et à des prix différents.

Mais dans le cas où le contrat d’assurance du crédit immobilier souscrit ne vous convient plus, est-ce possible de le changer, même si celui-ci est en cours de validité ? Dans cet article, nous allons nous intéresser au changement d’assurance de crédit immobilier.

En quoi consiste une assurance crédit immobilier ?

Une assurance de crédit immobilier est une couverture qui permettra de payer votre emprunt envers la banque, dans les dates convenus. C’est simple, en cas de maladie ou licenciement ou même en cas de décès ou d’invalidité, ce sera l’assurance qui payera votre cotisation à la banque dans le temps imparti, pour vous éviter des tracas avec celle-ci.

En France, la loi n’oblige pas les clients à avoir une assurance emprunteur, ce type d’offres reste facultatif. Mais la banque exige à ses clients de souscrire un contrat d’assurance, pour garantir que leur crédit immobilier sera remboursé. Mais si un contrat d’assurance de crédit immobilier ne nous convient plus, peut on le changer à tout moment, sans avoir d’ennui avec l’assureur ?

Le guide pratique pour changer son assurance crédit immobilier

Souvent acheter un bien immobilier vous oblige à de grosses dépenses, d’où l’utilité d’un crédit immobilier. Votre banque vous fera bénéficier de l’emprunt d’une somme conséquente, afin de vous filer un coup de pouce conséquent pour réaliser votre projet immobilier.

Mais celle-ci vous exigera de souscrire à une assurance de crédit immobilier, qui lui garantira le remboursement de son crédit immobilier. Mais une fois l’offre d’assurance souscrite, peut on la changer ?

  • Selon le code de la consommation, vous avez toute à fait le droit de changer votre contrat d’assurance de crédit immobilier en cours de validité. Mais vous devez impérativement choisir une offre similaire au contrat de départ, c’est à dire avec les mêmes garanties.
  • Si votre contrat d’assurance crédit immobilier a été souscrit il y’a plus d’un an, vous pourrez bénéficier de la loi Hamon, qui autorise le changement de votre offre d’assurance, sans tracas avec votre assureur, ni indemnités à payer.
  • Dans le cas où votre contrat d’assurance emprunteur arrive a échéance, vous pourrez soit le renouveler, soit le changer.
  • Si vous voulez souscrire à une autre offre d’assurance crédit immobilier, vous devez soumettre cette demande à la banque qui disposera de 10 jours pour vous rendre la réponse.

La demande de changement de contrat d’assurance crédit immobilier se fait en envoyant une lettre recommandée de résiliation à votre assureur par la poste. Celui-ci résiliera automatiquement votre contrat actuel. Et vous n’aurez plus qu’à souscrire une autre offre d’assurance emprunteur.

Les raisons qui poussent à changer son assurance crédit immobilier

Selon la loi Hamon, toute offre d’assurance de plus d’un an peut être changée, que ce soit pour les assurances auto, habitation, ou même vie. Ce dispositif permet au consommateur d’avoir plus de liberté dans ses choix d’assurance et surtout être moins restreint. Voici les cas les plus fréquents qui poussent les clients à changer leur offre d’assurance crédit immobilier.

  • Le prix du contrat d’assurance souscrit est un critère clé pour changer d’offre. Si celui-ci est trop onéreux, l’assuré sera tenté d’aller voir ailleurs chez des assureurs aux tarifs meilleurs, et éviter le surendettement.
  • Dans les différentes offres d’assurance emprunteur, c’est souvent les garanties qui diffèrent, telles que la garantie décès, la garantie invalidité ou encore la garantie arrêt de travail pour maladie.
  • Si l’offre souscrite actuellement n’avantage pas assez le client, celui-ci changera pour une offre proposant plus de garanties, afin de mieux assurer ses arrières en cas d’insolvabilité.