Il est souvent dit, que pour pouvoir bénéficier d’un crédit immobilier auprès des institutions financières, il est impératif de posséder un apport en nature. Or, ce n’est pas tout à fait le cas, ça reste une requête assez difficile mais concevable.

Pour prétendre être un candidat « solvable », il est important de réunir toutes les preuves de votre solvabilité et de les présenter à votre banque. Il est également possible de jouer la carte des concurrents, cela marche parfois !

Qu’est ce qu’un crédit immobilier sans apport ?

En règle générale, demander un crédit à sa banque demande de remplir certaines conditions, dont la présentation d’un montant qui équivaudra l’investissement de son bien immobilier. Il pourrait s’agir d’économies, d’une retraite ou tout simplement d’un héritage.

L’apport personnel, lors d’une demande de crédit immobilier, servira à diminuer les indemnités. Cet argent contribuera à payer les charges dues aux différentes démarches d’acquisition : charges administratives et judiciaires.

Dans le cas où vous ne disposez pas de la dite somme d’argent « l’apport personnel », les établissements financiers peuvent accepter de vous octroyer un crédit immobilier à certaines conditions ; la méthode de subvention à 100 %. Cette méthode consiste à vous accorder votre crédit immobilier à 100 % en rajoutant 10 % qui vont inclure les charges dont on a parlées.

Les professionnels des finances s’entendent à dire que l’apport personnel facilite la procédure de demande des crédits immobiliers, mais n’influent en rien les taux d’intérêts. Néanmoins, cela n’exclue absolument pas ceux qui n’en possèdent pas.

L’analyse de la banque se focalisera en premier lieu sur la santé financière de la famille qui emprunte. Une fois le constat établi, il lui sera plus facile de soumettre un avant-projet qui répondra au mieux aux besoins du ménage.

Il ne faut surtout pas vous focaliser sur un seul établissement financier, diversifiez les demandes, vous finirez par sélectionner les meilleures propositions pour votre crédit immobilier.
Enfin, chaque crédit immobilier doit s’accompagner d’une assurance. Là aussi, il faudra bien choisir votre assurance pour bénéficier d’un maximum d’avantages.
En outre, un prêt doit toujours être soumis à une assurance, mais ce service peut avoir un certain poids sur les échéances. Il serait alors plus judicieux de faire appel à un courtier en assurance pour trouver les meilleurs contrats de garantie, tant en service qu’en coût.

Qui peuvent en être les bénéficiaires de crédits sans apport ?

Nous pouvons compter trois types d’emprunteurs sans apport personnel :

  • Les jeunes ;
  • Les particuliers avec des projets ;
  • Les investisseurs.

Concernant les jeunes, cette tranche de la population commence à peine leur vie sociale, c’est naturel qu’ils ne soient pas en mesure de présenter un apport personnel, il faudra donc qu’ils présentent un maximum d’arguments pour convaincre les établissements financiers.
Les particuliers qui font une demande de crédit immobilier, disposant d’un capital financier mais choisissant de cacher leurs économies et opter pour un crédit sans apport.

Enfin, il y a les investisseurs qui préfèrent dans certaines situations avoir recours au crédit immobilier sans apport pour des raisons fiscales. En d’autres termes, plus le montant de leur crédit immobilier est important, plus leur fiscalité sera réduite, car il n’y aura pas de dividendes sur les charges telles que les loyers, les meubles …

Les critères déterminants pour avoir un crédit immobilier sans apport

Vous l’aurez compris, les établissements financiers doivent exiger certains critères afin d’étudier votre dossier de demande de crédit immobilier sans apport, à savoir : l’âge des candidats, la santé financières de leur compte bancaire ainsi que le taux de leur endettement.

Nous vous recommandons de bien préparer votre dossier, d’y joindre toutes les pièces justificatives de votre situation financière, pour maximiser l’accord de votre prêt immobilier sans apport personnel.